Élections en Catalogne: l’indépendantisme à bout de souffle

Laura Borras, la tête de la liste Junts (de Carles Puigdemont toujours exilé en Belgique) a des chances de décrocher la présidence du gouvernement catalan. © EPA.
Laura Borras, la tête de la liste Junts (de Carles Puigdemont toujours exilé en Belgique) a des chances de décrocher la présidence du gouvernement catalan. © EPA.

Certains augurent la fin d’un cycle, d’autres y voient une évolution naturelle du processus indépendantiste catalan tel qu’il a existé ces dix dernières années dans la communauté autonome. Les élections catalanes de ce dimanche 14 février marquent dans tous les cas un point d’inflexion à l’heure où une pandémie a rebattu les cartes des préoccupations de la population.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct