Nicolas Frutos: «Je reviendrai une quatrième fois à Anderlecht»

Nicolas Frutos
Nicolas Frutos - Photo News

Nicolas Frutos, vous êtes sur le point de quitter Anderlecht alors que d’autres anciens avant vous, comme Zetterberg, Arnesen, Vercauteren ou encore Nilis, n’ont pas été choyés par la direction. Comprenez-vous l’amertume des supporters anderlechtois, dont une partie pense que vous quittez le parc Astrid à cause de Vincent Kompany?

Je peux comprendre la déception des supporters mais elle n’est pas justifiée. Il faut qu’ils sachent la vérité: si je suis revenu à Anderlecht l’été passé, c’est uniquement grâce à une personne: Vincent Kompany. C’est lui qui m’avait ouvert la porte, il y a un an, pour un entretien au cours duquel j’ai pu lui exposer ma vision du football. Et, l’été passé, au cours d’une deuxième réunion, j’ai pu définitivement le convaincre alors que mon retour ne faisait pourtant pas l’unanimité au sein du club. Prétendre que je pars à cause de Kompany, c’est ridicule.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct