lesoirimmo

L’affaire Nethys, une tornade qui a (quasi) tout emporté sur son passage

Stéphane Moreau.
Stéphane Moreau. - Belga.

Mardi, c’est Luc Partoune, CEO de Liege Airport, qui était remercié par son conseil d’administration. Enfin, plutôt licencié pour faute grave (lire ci-contre). Le même jour, Emmanuel Lejeune et Hervé Valkeners apprenaient qu’ils étaient écartés du comité de direction d’Ogeo Fund, le fonds qui gère notamment les pensions des travailleurs de l’intercommunale liégeoise Enodia. Sans la moindre indemnité.

Le lien entre ces deux événements (au-delà du fait que ça se passe à Liège) ? Des missions dites « forensic », réalisées par le bureau Deloitte. Elles consistent à faire la lumière sur d’éventuelles transactions irrégulières (« atypiques », en langage consultant) au sein d’une société. Et elles ont provoqué le licenciement des trois personnes précitées.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct