Belhocine et les Zèbres ont beaucoup à prouver

Karim Belhocine
Karim Belhocine - Photo News

Un peu plus de six mois plus tard, personne ou presque n’a oublié la victoire du Sporting de Charleroi en journée inaugurale du championnat au Jan Breydel Stadion (0-1). D’abord qualifiée d’« exploit » chez ce qui était le champion sortant, cette victoire a ensuite vu ce qualificatif être relativisé. D’abord parce que Bruges, qui restait sur une défaite en finale de la Coupe de Belgique, ne semblait pas encore à son meilleur niveau. Ensuite parce que les hommes de Karim Belhocine ont confirmé ce bon résultat par cinq autres succès, laissant bon nombre d’observateurs estimer alors que ces Zèbres-là n’avaient pas grand-chose à envier à la formation brugeoise encore en rodage. Aujourd’hui, la tendance a complètement changé, les Blauw en Zwart marchent sur le football belge et sont plus que jamais les favoris à leur propre succession. Charleroi, lui, doit presque considérer la victoire comme impérative, tout autre résultat pouvant carrément l’éjecter du Top 8.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct