«Vacciner la bulle belge qui ira à Tokyo»

Être en ordre de vaccination contre le coronavirus ne sera pas une condition sine qua non pour participer aux JO. Ni le Comité International Olympique, présidé par Thomas Bach, ni le gouvernement japonais ne l’imposeront, malgré le regain de vitalité de l’épidémie à Tokyo et dans plusieurs états voisins ces dernières semaines. Au Japon, les autorités locales préfèrent chaudement recommander le recours au vaccin plutôt que de l’imposer ex abrupto, y compris aux 11.000 athlètes attendus l’été prochain (23 juillet/8 août) au rendez-vous olympique. « Nous prendrons des mesures globales pour organiser des Jeux sûrs et sécurisés même sans faire du vaccin une condition », a ainsi confirmé le porte-parole du gouvernement, Katsunobu Kato.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct