Pour les travailleurs de terrain les mesures prises pour juguler le COVID-19 ne sont plus tenables

La paupérisation touche désormais de nouvelles couches de la population. © Marie-Pierre Dieterlé.
La paupérisation touche désormais de nouvelles couches de la population. © Marie-Pierre Dieterlé.

Nous sommes travailleuses et travailleurs de terrain. Nous sommes travailleuses et travailleurs du social, du socioculturel et de la santé. Nous travaillons dans le quartier d’Outremeuse (Liège), dans lequel nos structures sont implantées, pour certaines, depuis plus de 30 ans. Nous travaillons avec des publics fragilisés, dont la plupart appartiennent à la catégorie appelée, depuis mars 2020, « personnes à risque ».

Nous écrivons cette carte blanche aujourd’hui car nous constatons que les mesures prises pour juguler le COVID-19 ne sont plus tenables.

Bien que depuis le 1er confinement nous mobilisions plusieurs canaux pour rester en contact avec nos publics et tenir le cap, la situation générée par ce 2e confinement est devenue catastrophique. Nous nous trouvons face à des personnes qui vivent une grande détresse.

Une détresse sociale et psychologique sans précédent. Les cas de décompensation psychique sont courants. Les dépressions aussi. Un auto isolement se manifeste. Une perte de contact. Nos appels restent parfois sans réponse. Les angoisses et la disparition des repères ne font qu’augmenter.

Les jeunes aussi

La jeunesse de notre quartier n’échappe pas à cette détresse car l’isolement dont elle souffrait déjà s’est répandu plus largement avec la fermeture des écoles et des activités collectives. Nous constatons également un nombre accru de jeunes démunis, en décrochage scolaire et en détresse psychosociale. Manque de logement, d’argent, de nourriture. Davantage exposés aux violences intrafamiliales. De plus, toute notre population se trouve face à une détresse financière générale qui ne fait qu’augmenter – recrudescence des demandes de colis alimentaires, vestimentaires… Cumulées à une lenteur des services et des administrations – accès aux banques alimentaires, aides du CPAS…- ces situations ne font que s’aggraver.

La paupérisation touche désormais de nouvelles couches de la population.

Chaque situation, qui relève maintenant de l’urgence, nous contraint, nous, travailleuses et travailleurs de terrain, à y faire face seul.e.s en allant au-delà de nos moyens, de nos capacités. Nous ne pouvons plus réaliser notre travail. Tout est susceptible d’être annulé, reporté, modifié, tout est test et plan B. Tout demande un investissement important, pour des résultats minimes face aux réalités vécues par nos populations. Nous en avons assez que nos activités/animations éducatives et socioculturelles soient considérées comme accessoires.

Ce qui nous pose difficulté ?

C’est de ne plus arriver à bien rencontrer nos publics.

C’est notre marge de manœuvre réduite face aux besoins des personnes en grande solitude et en souffrance psychique.

C’est la raison d’être de nos structures qui est mise à mal car nous ne pouvons plus faire de collectif.

C’est notre motivation en dents-de-scie et nos équipes essoufflées.

C’est devoir être tout le temps dans l’adaptation ou dans l’approximatif, ce qui est usant.

C’est ne pas arriver à se projeter, à réaliser nos objectifs, à pérenniser nos projets.

C’est finalement la perte du sens de notre travail, la disparition de l’émulation collective.

La perte de liens est inestimable.

Déficit de contact réel

Nous nous apercevons que les outils informatiques sont désormais inadéquats et/ou insuffisants dès lors que notre travail est basé sur un contact réel, un contact en présence.

Il ne peut pas être indéfiniment remplacé par un écran et/ou un téléphone.

Nous demandons des mesures qui tiennent compte de nos réalités et des besoins du terrain.

Nous demandons des mesures qui nous permettent de travailler en sérénité dans l’intérêt de la collectivité et de la cohérence dans les mesures prises par les différents pouvoirs subsidiants.

Nous demandons pour toutes et tous du matériel nécessaire pour faire notre travail.

Nous demandons la mise à disposition d’infrastructures publiques pour pouvoir se réunir en petits groupes et ainsi respecter toutes les mesures d’hygiène et de distanciation physique.

Nous demandons des moyens financiers pour subvenir aux besoins de nos publics.

Enfin, nous vous demandons de nous faire confiance. Nous sommes conscients de la nécessité de préserver la santé physique de la population, mais il est également important de préserver sa santé psychosociale. Elles sont indissociables. Nous ne pouvons pas oublier l’importance de la sociabilité pour l’être humain. C’est une question vitale et donc essentielle.

Ce sont nos droits fondamentaux à toutes et tous que nous vous demandons de respecter.

C’est ici la voix de notre quartier mais sa portée et sa réalité vont bien au-delà.

Nous vous remercions de l’attention que vous portez à cette interpellation.

Nous restons à votre disposition pour vous expliquer de vive voix les difficultés du terrain.

La liste des signataires

Amélie Adam, coordinatrice, Planning familial Infor Famille de Liège, avocate

Donatella Fettucci, coordinatrice et animatrice en santé communautaire, Maison Médicale la Passerelle asbl

Manon Lengler, animatrice socioculturelle, C.R.R. asbl

Elisa Lovato, travailleuse sociale, asbl Assistance à l’Enfance/Parents-Secours

Sophie Marchand, animatrice socioculturelle et coordinatrice, C.R.R. asbl

Autres signataires du quartier :

- Pierre Doyen, coordinateur, Réso Liège Huy Waremme

- Myriam Graillet, coordinatrice, asbl Assistance à l’Enfance / Parents-Secours

- Marine Charlier, assistante sociale, asbl Assistance à l’Enfance / Parents-Secours

- Géromine Renaerts, travailleuse sociale, asbl Assistance à l’Enfance / Parents-Secours

- Nathalie Jacquier, travailleuse sociale, asbl Assistance à l’Enfance / Parents-Secours

- Sophie Moal, travailleuse sociale, asbl Assistance à l’Enfance / Parents-Secours

- Claire Couline pour l'asbl La Zone

- Caroline Ovaere, coordinatrice du Babibar

- Valérie Beghain, coordinatrice du Babibar

- La Halte-accueil La Bambinerie, représentée par Cécile Keyaerts (directrice)

- Caroline Tromme, éducatrice spécialisée, Centre Liégeois d’Aide aux Jeunes – AMO (CLAJ)

- Emmanuel Paulus, éducateur spécialisé, Centre Liégeois d’Aide aux Jeunes – AMO (CLAJ)

- Bertrand Pufalt, directeur, Centre Liégeois d’Aide aux Jeunes – AMO (CLAJ)

- Martin Snoeck, éducateur spécialisé, Centre Liégeois d’Aide aux Jeunes – AMO (CLAJ)

- Ysaure Guérisse, étudiante éducatrice et stagiaire, Centre Liégeois d’Aide aux Jeunes – AMO (CLAJ)

- Annick Evrard, citoyenne, éducatrice, Centre Liégeois d’Aide aux Jeunes – AMO (CLAJ)

- Ambroise Kalabela, président de l’asbl New Zenith d’Outremeuse

- HELMO CFEL, représenté par Saïd Ouled El Bey, Directeur de section

- Tamara Martinez Solis, professeur à HELMO CFEL, membre de la TROM en représentation de l’école

- Ramona Grün, infirmière en santé communautaire, Maison médicale La Passerelle

- Virginie Gioia, accueillante et assistante sociale, Maison médicale La Passerelle

- Olivier Montigny, médecin généraliste, Maison médicale La Passerelle

- Imane Sadek, médecin généraliste, Maison médicale La Passerelle

- Raffaela Colapinto, accueillante et assistante sociale, Maison médicale La Passerelle

- Nicki Soultatos, assistante sociale, Maison médicale La Passerelle

- Geneviève Daman, kinésithérapeute, Maison médicale La Passerelle

- Caroline Brela, infirmière en santé communautaire, Maison médicale La Passerelle

- Philippe Denoël, médecin généraliste, Maison médicale La Passerelle

- Emilie Simon, kinésithérapeute, Maison médicale La Passerelle

- Lynne Entwistle, infirmière en santé communautaire, Maison médicale La Passerelle

- Rémy Tello, kinésithérapeute, Maison médicale La Passerelle

- Clémence Coudre, kinésithérapeute, Maison médicale La Passerelle

- Liselle Wengi, médecin généraliste, Maison médicale La Passerelle

- Mansour Youssef, médecin généraliste, Maison médicale La Passerelle

- Simon Ledain, psychologue, Maison médicale La Passerelle

- Romain Léonard, médecin généraliste, Maison médicale La Passerelle

- Sarah Alessi, accueillante, Maison médicale La Passerelle

- Pascale Fouarge, accueillante, Maison médicale La Passerelle

- Laureen Doome, assistante sociale, Planning familial Infor Famille de Liège

- Muriel de Vuyst, assistante sociale, Planning familial Infor Famille de Liège

- Mégane Borsu, assistante sociale, Planning familial Infor Famille de Liège

- Charlotte Nissen, psychologue et sexologue, Planning familial Infor Famille de Liège

- Antonia Greco, psychologue, Planning familial Infor Famille de Liège

- Pierre Leblanc, psychologue, Planning familial Infor Famille de Liège

- Jacques Bolaers, citoyen et président de l’asbl Chal’heureux

- Laurent BEUDELS, président, Comité de Quartier de l’Île d’Outremeuse

- Christine Denis, présidente du CA, C.R.R. asbl,

- Simon Haan, avocat

- Vincent Sougné, citoyen militant

- Clarence Nihon, citoyenne

- Vicky Van den Dries, citoyenne, assistante sociale

- Emmanuel Bouchat, citoyen

- Barbara Adam

En soutien :

- Liliane Zanella, citoyenne, trésorière, C.R.R. asbl

- Pierre-Paul Delvaux, membre du GPI et administrateur, C.R.R. asbl

- Annie Keiser, membre du GPI, C.R.R. asbl

- Angèle Bousez, administratrice, C.R.R. asbl

- Dominique Chojnacki, participant-animateur, atelier chant et informatique, C.R.R. asbl

- Mireille Wertz, citoyenne, participante C.R.R. asbl

- Mirèse Van Wersch, ancienne animatrice bénévole et occasionnelle, C.R.R. asbl

- Fabienne Depierreux, assistante sociale, SAM du club André Baillon

- Stéphanie Roland, médecin généraliste, ancienne travailleuse de la Maison Médicale La Passerelle

- Pascale Botilde, citoyenne et infirmière en maison médicale, Maison Médicale Saint- Léonard - Centre de Santé Intégré - ASBL

- Sylvie Beckers, coordinatrice en santé communautaire, Maison Médicale La Legia à Ans.

- Dominique Rocour, coordinatrice et animatrice en santé communautaire, Maison Médicale Saint-Léonard

- Juliette Teicher, travailleuse de 1ère ligne ligne, accueillante à la Maison Médicale – Saint-Léonard

- Joane Fisse, coordinatrice de projets communautaires, Maison Médicale Trooz Santé ASBL

- Julien Mathonet, médecin généraliste, Maison Médicale Trooz Santé ASBL

- Elise Dechesne, travailleuse de première ligne de soins de santé globaux, Maison Médicale Rive Droixhe asbl

- Nicolas Deprez, travailleur de première ligne de soins de santé globaux, Maison Médicale Rive Droixhe asbl

- Lynne Entwistle, travailleuse de première ligne de soins de santé globaux, Maison Médicale Rive Droixhe asbl

- Valentine Lardinois, travailleuse de première ligne de soins de santé globaux, Maison Médicale Rive Droixhe asbl

- François Magain, travailleur de première ligne de soins de santé globaux, Maison Médicale Rive Droixhe asbl

- Véronique Lerberghe, travailleuse de première ligne de soins de santé globaux, Maison Médicale Rive Droixhe asbl

- Frédéric Smal, travailleur de première ligne de soins de santé globaux, Maison Médicale Rive Droixhe asbl

- Florence Deroubaix, travailleuse de première ligne de soins de santé globaux, Maison Médicale Rive Droixhe asbl

- Magali Nicloux, travailleuse de première ligne de soins de santé globaux, Maison Médicale Rive Droixhe asbl

- Sylvie Beckers, coordinatrice en santé communautaire, Maison Médicale La Légia, Ans

- Olivier de Lamotte, kinésithérapeute, Maison Médicale La Légia, Ans

- Maïa Bronlet, psychologue, Maison Médicale La Légia, Ans

- Joanne Herman, chargée de projet, Fédération des Maisons Médicales

- L’impatient asbl, Association des usagers de la Maison Médicale La Passerelle

- Yves Gosselain, Chargé de projet en Promotion santé, Fédération des Maisons Médicales

- Loredana Tesoro, animatrice santé communautaire, Maison Médicale du Laveu

- Frédéric Palermini, coordinateur, Intergroupe Liégeois des Maisons Médicales asbl

- Marianne Bailly, membre de l’AG de la Maison Médicale la Passerelle

- Jeanne-Marie Delvaux, citoyenne et membre de l’AG de la Maison Médicale La Passerelle

- Caroline Watillon, pour la Fédération des Maisons Médicales

- Cécile Mormont, citoyenne, Directrice de l’Asbl Revers

- Roger Herlara, travailleur en éducation permanente, CVFE

- Florence Ronveaux, responsable, CVFE - Education permanente - Participation, éducation et formation citoyennes

- Cindy Pahaut, Chargée de publications, CVFE

- Barricade asbl

- Librairie Entre-Temps

- Fédération des Associations sociales et de Santé (FASS)

- Centre d’Appui aux Services de Médiation de Dettes de la Région de Bruxelles-Capitale (CAMD)

- L’Asbl Nadja, prévention et traitement des dépendances

- Fédération des Centres Pluralistes de Planning Familial (FCPPF)

- Planning familial Infor-Femmes Liège

- Centre de Planning et de consultations conjugales et familiales Estelle Mazy

- Hélène Hauwen, assistante sociale, Planning familial SIPS

- Bérangère Deketele, assistante sociale, sexologue, Planning familial SIPS

- Christine Lilot, médecin, Planning familial SIPS

- Dimitri Grommerch, assistant social, Planning familial SIPS

- Brigitte PONET, ex-présidente de la Table Ronde socioculturelle d’Outremeuse, assistante sociale au Centre Liégeois d’Aide aux Jeunes, retraitée depuis le 1er mai 2020, administratrice déléguée pour le CADTM

- Olivier De Zan, Animateur coordinateur, Centre Communal de Jeunes de Chênée A.S.B.L. et la Maison des Jeunes de Chênée dans son ensemble

- Miriam Ben Jattou, juriste, directrice, ASBL Femmes de Droit

- Marie-Noëlle Gilles, membre de «Un Jardin dans la Ville », citoyenne, ex-travailleuse sociale en Outremeuse

- Roxane Stubbe, Théâtre de la Communauté

- Julie Rollin, travailleuse sociale au service d’accompagnement au TAH

- Marina Boulangé, responsable et porteuse de projet R d'Ateliers ASBL, citoyenne d’Outremeuse

- Christine Poulin, membre, R d'Ateliers Asbl

- Jamal Belghiti, membre, R d'Ateliers ASBL

- Claude Dupont, membre, R d'Ateliers ASBL

- Anne Tassoul, membre, R d’Ateliers ASBL

- Gaelle Herman, membre, R d'Ateliers ASBL

- Isabelle Jadouille, membre et créatrice d'ateliers, R d'Ateliers ASBL

- Clément Triboulet, coordinateur de Triboulet Productions asbl

- Cédric Leterme, chercheur-formateur, GRESEA

- Thierry Müller, membre, collectif Migrations Libres

- Laetitia de Bruyn, assistante sociale

- Sylvie Carelle, assistante sociale

- Anne Bovy, assistante sociale

- Jean-Marc Piron, assistant social

- Caroline Martinussen, assistante sociale en Outremeuse

- Marie Godart, assistante sociale, travailleuse, Plan de Cohésion Sociale de Durbuy

- Camille Delvaux, assistante sociale

- Morgane Lottin, responsable de service d’insertion sociale

- Corentin Faniel, étudiant assistant social

- Marie Labar, responsable de Centre de planning, animatrice, infirmière spécialisée en santé communautaire

- Catherine Beine, médecin pratiquant en planning familial

- Linda Tebache, gynécologue, habitante d’Outremeuse

- Nathalie Lambert, médecin

- Judith Loop, citoyenne et médecin généraliste

- Valérie Lenom, cardiologue et citoyenne

- Stephen O’Brien, médecin généraliste

- Corinne Boüüaert, médecin généraliste en maison médicale et centre de planning familial-IVG, chargée de cours honoraire au DUMG de l'ULiège

- Anne Lemaire, médecin retraitée

- Kevin Boulanger, citoyen, médecin, Ans

- Giovanna Sacco, citoyenne, enseignante et artiste

- Steve Bottacin, auteur et animateur socio-culturel

- Muriel Bruno, artiste

- Ana-Belen Montero, artiste et animatrice

- Michaël Clukers, comédien, professeur, animateur

- Patricia Willson, citoyenne, Université de Liège

- Christine Pagnoulle, enseignante honoraire à l'Université de Liège, traductrice, membre d'ATTAC-Liège et du CADTM

- Pierre Ozer, ULiège

- Perrine Schumacher, assistante-doctorante, ULiège

- Christine Servais, professeur, Université de Liège

- Yves Poullet, professeur émérite, Université de Namur

- Anne Herla, citoyenne, chercheuse-enseignante en philosophie à l’Université de Liège

- Evelyne Balteau, maman et citoyenne, investie dans Extinction Rebellion Liège, chercheuse à l'Université de Liège

- Pierre Geron, citoyen, enseignant touché par la détresse qu'il observe aussi chez ses étudiants

- Estelle Didi, avocate au barreau de Bruxelles pratiquant l’aide juridique

- Sibylle Gioe, avocate, citoyenne

- Karolin Arari-Dhont, avocate

- Liola de Furstenberg, avocate

- Géraldine Falque, avocate

- Christine Frison, juriste

- Cheyenne Jorquera, travailleuse sociale

- Caroline Jacob, ostéopathe

- Dominique Rémi, psychologue retraitée et ancienne habitante d'Outremeuse

- Elisabeth Di Mino, étudiante

- Clémence Mazy, assistante sociale, étudiante en master en science de la famille et de la sexualité

- Roseline Antoine, citoyenne, secrétaire du comité de quartier d Outremeuse

- Sébastien Demeffe, citoyen, membre du CA du Club André Baillon et Cercle du Laveu

- Olivier Rion, militant, habitant du quartier d'Outremeuse

- Céline Letawe, citoyenne, travailleuse en Outremeuse

- Dany Essikov, citoyenne d'Outremeuse depuis 29 ans

- Jean-Paul L'Hoest, habitant et participant à des animations des associations sociales et culturelles en Outremeuse

- Florence Guilliams, citoyenne, habitante du quartier

- Annie Verslegers, citoyenne du quartier

- Elisabeth Gruié, citoyenne, maman concernée

- Henri Chartier, citoyen, militant

- Vincent Sougné, citoyen militant

- Jérôme Becuwe, citoyen

- Nicolas Destrée, citoyen

- Emilie Farcy, citoyenne

- Sacha Dekeyser, citoyenne

- Mady Essikov, citoyenne

- Christine Lucassen, citoyenne

- Sophie Cierpucha, citoyenne

- Manon Mottard, citoyenne liégeoise

- Catherine Dorsimond, citoyenne

- Sophie Cierpucha, citoyenne

- Guy Leboutte

- Georges Stassar

- Rachel Delcour

- Caroline Moreau

- Véronique Vandermeulen

Cet article réservé aux abonnés
est en accès libre sur Le Soir+
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

     

    Cet article réservé aux abonnés est exceptionnellement en accès libre

    Abonnez-vous maintenant et accédez à l'ensemble des contenus numériques du Soir : les articles exclusifs, les dossiers, les archives, le journal numérique...

    1€
    le 1er mois
    J'en profite
    Déjà abonné?Je me connecte
    Aussi en Cartes blanches