La Wallonie soumet le climat à la participation citoyenne

«Même si toutes les propositions ne sont pas reprises, elles serviront», promet Philippe Henry, le ministre wallon du Climat. © Pierre-Yves Thienpont.
«Même si toutes les propositions ne sont pas reprises, elles serviront», promet Philippe Henry, le ministre wallon du Climat. © Pierre-Yves Thienpont.

C’est un exercice inédit qui va débuter après Pâques en Wallonie. Cinquante personnes tirées au sort constitueront un « panel citoyen sur le climat » qui se réunira un week-end par mois (de préférence en présentiel), sauf en été, jusqu’à la fin de l’année. Au programme ? Imaginer comment la Wallonie doit réduire de manière « juste » ses émissions de gaz à effet de serre de 55 % en 2030 par rapport à 1990.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct