Hongrie: Klubrádió, nouvelle victime de la guerre médiatique d’Orbán

Klubrádió, dernier grand bastion de résistance au gouvernement Orbán sur les ondes magyares, n’émet plus depuis dimanche minuit.
Klubrádió, dernier grand bastion de résistance au gouvernement Orbán sur les ondes magyares, n’émet plus depuis dimanche minuit. - Reuters.

C’est la fin d’un bras de fer de dix ans. Après avoir échappé à plusieurs menaces de fermeture et perdu ses douze fréquences provinciales entre 2010 et 2014, Klubrádió, dernier grand bastion de résistance au gouvernement Orbán sur les ondes magyares, n’émet plus à Budapest et alentours depuis dimanche minuit. En septembre 2020, le Conseil des Médias, CSA local soumis à l’exécutif, refusait de prolonger au-delà du 14 février la licence de diffusion de la radio réunissant 200.000 auditeurs quotidiens. Motif invoqué : des retards multiples d’envois de documents administratifs enfreignant la loi sur les médias.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct