Des péchés de jeunesse qui coûtent cher au Standard

@Belga
@Belga

À Bruges, le Standard n’avait mis que 2 minutes et 22 secondes pour ouvrir le score, par Merveille Bokadi, avant que le champion en titre ne se mette en route et ne déroule. Face à l’Antwerp, il n’aura fallu à l’équipe liégeoise que 4 minutes et 12 secondes pour s’isoler au marquoir, sans que ce ne soit toutefois suffisant pour l’emporter. Car comme cela avait été le cas au Jan Breydelstadion, lorsqu’en six touches de balle, le ballon parti du pied de Mignolet avait terminé au fond du but de Bodart pour la première fois de l’après-midi, mais aussi lors du déplacement à Ostende, où Hulsjager avait trouvé Sakala dans la profondeur sur le but du 2-1, avec la complicité bien involontaire de Cimirot, c’est au départ d’un coup de coin en sa faveur que le Standard s’est fait à nouveau surprendre. En l’occurrence sur un long raid sur le flanc droit liégeois de Lamkel Ze qui, après avoir résisté à Raskin, avait adressé un centre magnifique pour De Pauw, plus prompt que Gavory pour faire 1-1, sur la toute première incursion anversoise.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct