Pas d'urgence à rembourser la dette, mais il faudra le faire, selon Esther Duflo (Nobel)

Annuler la dette ne générerait "aucun gain puisque de toute façon la dette ne coûte rien pour l'instant, on a tout le temps qu'il faut pour la rembourser et ça peut être fait par une fiscalité adaptée", "sans limiter les dépenses", a déclaré la professeure au Massachusetts Institute of Technology (MIT) sur France Inter.

Ce faisant, celle qui est cette année professeure invitée à la Paris School of Economics (PSE) prend le contre-pied de l'appel lancé par plusieurs économistes et universitaires, dont son collègue Thomas Piketty de la PSE, à un abandon par la BCE des titres de dette publique européenne qu'elle détient. Le président du PS, Paul Magnette, Olivier De Schutter, rapporteur spécial à l'ONU, ou encore l'économiste écolo Philippe Defeyt figurent parmi les 11 Belges signataires de cet appel.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct