Coronavirus: des mineurs passent la nuit en cellule après une lockdown party

Coronavirus: des mineurs passent la nuit en cellule après une lockdown party

Sept mineurs d’âge ont été interpellés samedi soir lors d’une « lockdown party » à Kapellen, près d’Anvers. Ils ont passé la nuit au poste de police avant de comparaître devant le juge de la jeunesse dimanche matin, a indiqué lundi un juge anversois, confirmant une information de VRT NWS. Les parents des mineurs dénoncent le comportement de la police et du parquet, qu’ils jugent disproportionné par rapport aux faits.

Il existe cependant « des directives claires » du ministère public et la police les applique, explique Luk Versteylen, également juge de la jeunesse à Anvers. « Le procureur peut envoyer les jeunes devant le juge de la jeunesse quand ils sont interpellés lors d’une ’lockdown party’, s’il y a eu des problèmes lors de l’arrestation ou si les jeunes étaient en état de récidive. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct