Rwanda: comment les génocidaires ont pu gagner le Zaïre en 1994

Les militaires français de l’Opération «Turquoise» en opérations dans un camp de réfugiés hutus, près de Butare, en juillet 1994.
Les militaires français de l’Opération «Turquoise» en opérations dans un camp de réfugiés hutus, près de Butare, en juillet 1994. - EPA

Décodage

Alors que la commission d’historiens chargée par le président Macron d’examiner les responsabilités de la France dans le génocide commis au Rwanda en 1994 devrait remettre ses conclusions le 2 avril prochain, les archives « Rwanda » de la présidence Mitterrand, enfin « libérées » sur décision du Conseil d’Etat et accessibles aux chercheurs, parlent bien plus vite.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct