Coronavirus - L'UBT-FGTB veut mettre fin aux abus dont sont victimes les chauffeurs autonomes

Un grand nombre de livreurs travaillent comme indépendant sans personnel, comme salarié ou comme travailleur de plate-forme. Ils travaillent tous très souvent pour le compte de grandes multinationales et d'entreprises de transport de colis.

"Nous voulons aider et soutenir ces chauffeurs, nous voulons les unir. Aujourd'hui, ils se retrouvent très souvent dans une situation précaire, dans une relation de subordination; mais individuellement, ils ne pèsent pas lourd. En les réunissant et en les défendant, nous pourrons changer ensemble cette situation, car ensemble nous sommes beaucoup plus forts", déclare l'adjoint au secrétaire fédéral de l'UBT-FGTB Transport routier et Logistique, Tom Peeters.

L'organisation syndicale a décidé de lancer un service sur mesure pour ces travailleurs. En s'y affiliant, ils pourront faire appel au service "impôts" du syndicat, bénéficier d'une assistance juridique et recevoir des informations.

Les travailleurs intéressés peuvent bénéficier d'une période d'essai de trois mois sans obligation.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct