Les prêts hivernaux, loin d’être un filon à succès

Ces dernières années, Anderlecht a souvent misé sur des joueurs issus de grands clubs européens pour renforcer son effectif en plein cœur de la saison et bien souvent dans les derniers moments du mercato. Des noms ronflants ont débarqué à Neerpede avec la volonté d’aider le Sporting pour la deuxième partie du championnat tout en retrouvant quelques sensations pour la suite de leur carrière. Bien souvent, les paroles n’ont jamais été jointes par les actes. Si Yannick Bolasie ou Demy de Zeeuw ont surnagé sans pour autant marcher sur le championnat belge, d’autres ont tout simplement été des flops industriels à l’image des Rolando, Marin, Djuricic, Markovic ou encore Pjaca. Des joueurs qui n’ont jamais justifié sur les pelouses belges leur CV mentionnant une ou plusieurs grandes écuries européennes…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct