Vincent Van Quickenborne sur d’éventuels assouplissements: «Il faut éviter de donner de faux espoirs»

Vincent Van Quickenborne sur d’éventuels assouplissements: «Il faut éviter de donner de faux espoirs»
Photo News

A dix jours du prochain Comité de concertation (Codeco) auquel il participe, le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles estime que la réunion se doit d’aboutir à une série de feuilles de route qui offriront des perspectives de déconfinement aux différents secteurs.

« Il est temps de prendre une série de mesures », a plaidé Pierre-Yves Jeholet (MR) mardi matin sur la Première (RTBF). Face à la souffrance psychologique des jeunes, il est « indispensable » que les étudiants retrouvent leur campus « dans le courant du mois de mars » et que les élèves du secondaire puissent retrouver un enseignement « à 100 % en présentiel », après les vacances de Pâques.

Pour le secteur culturel, à l’arrêt depuis l’automne, le ministre-président estime qu’il est aussi temps de desserrer l’étau pour permettre la reprise de spectacles et concerts tout en appliquant des protocoles sanitaires « très stricts ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct