Coronavirus: la Corée du Nord aurait tenté de pirater des données de Pfizer

Le leader nord-coréen Kim Jong-un.
Le leader nord-coréen Kim Jong-un. - EPA

Des hackers nord-coréens ont cherché à pénétrer sur les systèmes informatiques du géant pharmaceutique Pfizer pout trouver des informations sur le vaccin et les traitements contre le coronavirus, rapportent mardi des médias citant les services de renseignement sud-coréens.

Le Service national du renseignement (NIS) « nous a informés de ce que la Corée du Nord avait tenté d’obtenir des technologies comprenant le vaccin et des traitements contre le Covid au moyen d’une cyberattaque pour pirater Pfizer », a déclaré aux journalistes le député Ha Tae-keung.

Pyongyang a été le premier pays au monde à fermer ses frontières, fin janvier 2020, pour tenter de se protéger de la pandémie qui était apparue en décembre 2019 en Chine voisine et qui a depuis lors déferlé sur l’ensemble de la planète, tuant plus de deux millions de personnes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct