Ligue des champions: sans son «Mur Jaune», Dortmund a perdu son âme

Ligue des champions: sans son «Mur Jaune», Dortmund a perdu son âme
Photo News

Dortmund, naguère admiré pour son football champagne et ses valeurs de combat, n’est plus que l’ombre de lui-même cette saison sans son bouillant public, à l’heure d’un périlleux déplacement mercredi à Séville, en 8e de finale aller de Ligue des champions.

Lundi, à 48 heures du match, l’entraîneur Edin Terzic, qui a succédé à Lucien Favre en décembre et accumule depuis les mauvais résultats, a appris qu’il serait remplacé la saison prochaine par Marco Rose, l’actuel technicien de Mönchengladbach. On imagine des ambiances plus sereines pour préparer un grand rendez-vous européen.

Rose sera le cinquième coach du Borussia en quatre ans depuis le départ de Thomas Tuchel en juin 2017.

Le Covid-19, qui prive Dortmund depuis des mois de son magique « Mur Jaune », cœur palpitant du gigantesque Signal Iduna Park (80.000 places), a fait éclater au grand jour une crise latente depuis des années.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct