Adidas va vendre sa filiale américaine en difficultés Reebok

Le groupe "a décidé de lancer le processus formel en vue d'une vente de Reebok", racheté en 2006 pour 3,1 milliards d'euros, et "se focalisera à l'avenir sur le renforcement de la marque Adidas en tant que leader du marché sportif mondial", a-t-il expliqué dans un communiqué, sans dévoiler à ce stade de potentiels acheteurs.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct