Le marketing immobilier en pleine mutation

Différentes techniques font basculer le monde immobilier dans le monde virtuel. Ici, un assemblage de photos panoramiques en un plan 3D appelé aussi «Dollhouse», ou «Maison de poupée ». © Matterport.
Différentes techniques font basculer le monde immobilier dans le monde virtuel. Ici, un assemblage de photos panoramiques en un plan 3D appelé aussi «Dollhouse», ou «Maison de poupée ». © Matterport.

Cela fait des années maintenant que les petites annonces immobilières ont envahi le web. Chaque agence et réseau d’agences dispose de son site Internet, tandis que des plates-formes spécialisées, comme Immoweb ou Immovlan, agrègent les offres des différents acteurs. A chaque fois, les biens sont décrits en quelques lignes et montrés via une galerie de photos. Parfois, se rajoute une carte du quartier. Ou un plan des pièces.

Aujourd’hui, de nouveaux outils se popularisent, qui rendent ces annonces encore plus vivantes : photos embellies, plans en 3D, panoramas à 360º, vidéos, visites virtuelles, visioconférences…

Dans un premier temps, les acteurs de l’immobilier ont accueilli ces avancées technologiques avec un peu de circonspection, redoutant que leur usage réclame encore plus de travail et élève également les coûts d’annonce.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct