Ariane Bois: «On a besoin de romans qui dépaysent»

«Arabella voulait partir, je n’avais plus qu’à la suivre. C’est un vrai bonheur d’auteur quand les choses se mettent ainsi en place.»
«Arabella voulait partir, je n’avais plus qu’à la suivre. C’est un vrai bonheur d’auteur quand les choses se mettent ainsi en place.» - Yannick Coupannec.

Entretien

Cela commence par un fait divers extraordinaire, le 13 septembre 1916, à Erwin, dans le Tennessee. La veille, l’éléphante Big Mary avait tué son dompteur qui la martyrisait. Elle a été condamnée à mort. Et pendue par une chaîne fixée au crochet d’une immense grue. On a dû s’y reprendre à deux fois : la chaîne s’était rompue. Trois personnes assistent à ce spectacle cruel. Elles ne se connaissent pas. Le destin va les réunir. Mais non sans tribulations, rebondissements, péripéties, aventures épiques. Il y a la jeune Arabella, fascinée par les éléphants, le journaliste Jeremy et Kid, le jeune clarinettiste noir poursuivi par la ségrégation.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct