Vaccination: le «passeport vert», sésame des touristes israéliens

Le Premier ministre Binyamin Netanyahou s’est rendu mercredi au centre de vaccination de Jérusalem pour y féliciter la 4.000.000è personne à se faire vacciner en Israël.
Le Premier ministre Binyamin Netanyahou s’est rendu mercredi au centre de vaccination de Jérusalem pour y féliciter la 4.000.000è personne à se faire vacciner en Israël. - AFP

C’est bientôt les vacances – la Pâque juive –, dans le pays le plus vacciné au monde – près de la moitié des neuf millions d’Israéliens ont reçu leur première dose de sérum. Et Binyamin Netanyahou a multiplié les déclarations comme une pluie de bonnes nouvelles.

Le 8 février, à l’occasion de la visite du Premier ministre hellène Kyriakos Mitsotakis, ce furent d’abord les Israéliens immunisés qui seraient autorisés à aller en Grèce grâce à un « passeport vert », sans aucune restriction. Ensuite, Chypre dispenserait de quarantaine les touristes venant de l’État hébreu dès le 1er mars. Les trois pays entretiennent des relations privilégiées, notamment au niveau de l’énergie et de la défense.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct