Tourisme: d’un excès à l’autre avec le «revenge travel»?

Bormio, une station de ski des Alpes italiennes, ce 14 février: diverses tendances se dessinent pour tenter de définir l’avenir d’un secteur parmi les plus touchés par la pandémie.
Bormio, une station de ski des Alpes italiennes, ce 14 février: diverses tendances se dessinent pour tenter de définir l’avenir d’un secteur parmi les plus touchés par la pandémie. - AFP

C’était juré-craché, dans le monde d’« après » la pandémie, on voyagera différemment. Sûr ? Un an après le début de ce qui ne devait être qu’une parenthèse sanitaire, diverses tendances semblent se dégager pour tenter de définir l’avenir d’un secteur qui cumule tous les grands perdants économiques de cette pandémie : compagnies aériennes, agence de voyages, attractions touristiques, hôtelleries, restaurants, cafés, festivals, divertissements de masse…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct