Toma Nikiforov: «Si je me focalise trop sur les Jeux, je ne me qualifierai pas»

@News
@News

Il ne reste que sept rendez-vous : les tournois de Tel-Aviv (à partir de ce jeudi), Tachkent, Tbilissi, Antalya et Paris et les championnats d’Europe de Lisbonne et les Mondiaux de Budapest. Sept épreuves majeures, réparties jusqu’à la mi-juin, au cours desquelles les candidats aux JO en besoin de points pour se hisser parmi les qualifiés au ranking mondial vont devoir se multiplier. Et ne pas (trop) se louper. Parmi les candidats belges « évidents » au voyage olympique, Toma Nikiforov, qui a perdu du temps en raison de trois opérations au genou et aux épaules en 2018 et 2019. Le double médaillé mondial et triple médaillé européen est redescendu à la 43e place au classement des moins de 100 kg avec un déficit de près de 900 points sur la première place qualificative. Autant dire qu’il joue gros…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct