Les mariages forcés passent largement sous les radars

Michel Pasteel, directeur de l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes.
Michel Pasteel, directeur de l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes. - Thienpont.

Comment combattre une violence intrafamiliale quasiment invisible ? C’est la question – en apparence insoluble – à laquelle sont confrontés divers acteurs du secteur associatif, social et judiciaire concernant les mariages forcés.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct