Steven Van Gucht pas favorable à un assouplissement des mesures: «Attendons le vrai printemps»

Steven Van Gucht pas favorable à un assouplissement des mesures: «Attendons le vrai printemps»
Photo News

Ce week-end, la météo printanière pourrait donner envie aux citoyens d’organiser une ballade à plus de quatre personnes. Une sortie à vélo à 10 aurait-elle vraiment un plus grand impact virologique  ? « Si vous le présentez de cette façon, il y a peu d'impact, c'est vrai », explique Steven Van Gucht à nos confrères de Het Laatste Nieuws . « Mais seulement à la condition que les participants gardent toujours leurs distances, portent un masque avant et après le vélo, ne se serrent pas la main et ne restent pas pour discuter autour d'un verre. Chaque fois que vous laissez une marge au virus, des choses que vous voulez éviter se produisent : c'est là le problème. C'est la même chose pour les voyages. Lorsque les gens voyagent, vous pouvez aussi dire : ‘quel est le risque si vous respectez les règles ?’ Mais nous constatons sans cesse que lorsque les gens voyagent, le virus voyage avec eux. Les règles sont respectées dans 90 % des cas, mais ce qui se passe dans 10 % des cas peut suffire pour une infection.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct