Des actions dans le non-marchand la semaine prochaine en Fédération Wallonie-Bruxelles

"Des milliers de travailleurs de l'aide à la jeunesse, de l'accueil de l'enfance et du secteur socioculturel et sportif veulent exprimer leur colère d'être considérés par leur propre autorité comme du personnel de seconde zone", martèle la CNE dans un communiqué.

Le syndicat pointe que des budgets "importants" ont été libérés aux niveaux fédéral et wallon "pour conclure de nouveaux accords sociaux pour rendre les professions à la fois attractives et tenables".

Du côté de la Fédération Wallonie-Bruxelles, un budget de huit millions d'euros a été prévu en 2021, "soit 500 euros par ETP (équivalent temps plein, NDLR)", ce qui représente 2,5 euros par jour de travail. "Puis plus aucun engagement à ce jour", dénonce le syndicat. Le fédéral prévoit, lui, près de 10.000 euros par ETP, souligne la CNE.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct