Neckermann négocie une injection de capital avec un tiers

Le CEO Laurent Allardin négocie avec Wamos et sa société sœur Nautilia afin d'obtenir une augmentation de capital. "Mais nous parlons aussi à un tiers qui est intéressé par notre projet et qui croit dans la marque et dans son personnel", précise-t-il.

Il s'agirait d'une société de capital-investissement, pas encore active dans le secteur du voyage. L'accord final n'a pas pu être conclu jeudi, mais M. Allardin assure que les négociations sont "positives".

Fin de l'année dernière, le tribunal de l'entreprise du Brabant wallon a approuvé un rééchelonnement de la dette de Neckermann. Dans ce cadre, le voyagiste devait bénéficier d'une augmentation de capital de 3,5 millions d'euros de la part de Wamos Group.

Le groupe espagnol a déjà injecté 4 à 5 millions d'euros dans la société belge, mais depuis début février, une tranche d'un million se fait attendre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct