Chine: la lutte anti-Covid plombe les voyages du Nouvel an lunaire

Le Nouvel an lunaire tombait cette année le 12 février et a donné lieu à une semaine de congés payés nationaux pour le passage à l'année du Buffle.

C'est la fête annuelle la plus importante du pays: en temps normal, des centaines de millions de travailleurs en profitent pour rentrer dans leur province d'origine pour rejoindre leur famille. Et cette période voit traditionnellement une très forte affluence dans les transports, lors de ce qui est considéré comme la plus grande migration humaine du monde.

Si la Chine a quasiment éradiqué l'épidémie de Covid-19, les autorités ont toutefois recommandé cette année par précaution d'éviter tout déplacement non nécessaire, après l'apparition de plusieurs foyers localisés en décembre-janvier.

Avec un certain succès: selon le ministère des Transports, les voyageurs ont effectué 97,7 millions de trajets durant les congés (11-17 février). Il s'agit d'un repli de 58% par rapport aux festivités de l'an dernier -- qui avaient déjà été largement pénalisées par le coronavirus.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct