lesoirimmo

Le plus vieil ADN du monde analysé est celui d’un mammouth datant d’il y a 1,6 million d’années

Le plus vieil ADN du monde analysé est celui d’un mammouth datant d’il y a 1,6 million d’années

Le plus vieil ADN du monde jamais séquencé, datant de plus d’un million d’années, a été récupéré sur des dents de mammouths enfouies dans le permafrost en Sibérie, révèle une étude publiée mercredi.

Les analyses menées sur trois spécimens de mammouths, apportent un nouvel éclairage sur l’âge de glace, quand régnaient les grands mammifères, et l’héritage du mammouth laineux, dont les derniers survivants ont disparu il y a seulement 4.000 ans de l’île de Wrangel, au large de la Sibérie. Les génomes décryptés dépassent de loin le plus ancien ADN jamais séquencé jusqu’ici, celui d’un cheval vieux de 500.000 à 700.000 ans.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct