lesoirimmo

JO: un scandale après l’autre au comité organisateur

Seiko Hashimoto.
Seiko Hashimoto. - AFP

Seiko Hashimoto a été nommée jeudi présidente du comité organisateur des Jeux de Tokyo, le gouvernement nippon ayant prié cette organisation de régler sans attendre le problème posé par la démission de Yoshiro Mori. Il y a dix jours, cet ex-Premier ministre, qui incarnait les JO depuis sept ans, a dû quitter son poste pour avoir tenu des propos sexistes qui suscitèrent un tollé.

Agée de 56 ans, Seiko Hashimoto incarne le rajeunissement par rapport à son prédécesseur, qui avait 83 ans. Cela compte après une telle séquence : c’est une femme et, depuis 2019, elle était ministre de l’Egalité hommes-femmes. Au gouvernement, elle était aussi en charge des Jeux, donc elle connaît bien ce dossier. En outre, entre 1984 et 1996, alors qu’elle était patineuse de vitesse puis cycliste professionnelle, elle prit part à sept Jeux olympiques.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct