Décès d’Ibrahima: quatre suspects des émeutes à Schaerbeek placés sous surveillance électronique

Décès d’Ibrahima: quatre suspects des émeutes à Schaerbeek placés sous surveillance électronique
Pierre-Yves THIENPONT.

Quatre des cinq suspects placés sous mandat d’arrêt dans le cadre des émeutes à Schaerbeek et à Saint-Josse-ten-Noode le 13 janvier dernier bénéficient désormais d’une détention sous surveillance électronique, a indiqué le parquet de Bruxelles jeudi, confirmant une information de La Dernière Heure. Les émeutes ont eu lieu à l’issue d’une manifestation en réaction au décès d’Ibrahima B., décédé dans une cellule de police le 9 janvier.

Quatorze personnes ont été arrêtées le 10 février dernier, dans le cadre de l’enquête au sujet des émeutes à Schaerbeek et à Saint-Josse-ten-Noode le 13 janvier. Parmi elles, sept sont majeures et ont été mises à disposition du juge d’instruction puis inculpées. Les sept autres sont mineures. Elles ont été mises à disposition de différents juges de la jeunesse.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct