lesoirimmo

Le rapport qui préconise l’assouplissement dans les maisons de repos et évoque une obligation de vaccination du personnel

Dans les maisons de repos, l’une des conditions du succès de ce retour progressif à la normale, c’est évidemment le taux de vaccination.
Dans les maisons de repos, l’une des conditions du succès de ce retour progressif à la normale, c’est évidemment le taux de vaccination. - Dominique Duchesnes.

Il n’est pas question de maintenir un confinement un jour de trop. » Lors du dernier comité de concertation, le Premier ministre, Alexander De Croo avait promis que l’évolution de la vaccination pourrait permettre des assouplissements en cours de route. C’est ce qui se profile pour les maisons de repos. Côté flamand, le processus est enclenché, les visites sont élargies et les déplacements dans l’enceinte des homes sont à nouveau permis. A Bruxelles et en Wallonie, la réflexion se poursuit, mais elle concerne davantage les modalités que le principe même de l’assouplissement, déjà acquis. La Wallonie pourrait prendre une décision cette semaine, et Bruxelles se fixe la date du premier mars. Un rapport du Gems, le comité d’expert relatif à la gestion de la crise, sert d’ossature à ces assouplissements. Nous avons pu en prendre connaissance. Il devrait être globalement suivi par les régions francophones, à quelques adaptations près.

1

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct