Vie privée: Didier Reynders veut des «explications» de la Belgique

Vie privée: Didier Reynders veut des «explications» de la Belgique

La Commission européenne s’inquiète du manque d’indépendance de l’Autorité belge de protection des données (APD). Le commissaire à la Justice, Didier Reynders, a confirmé jeudi avoir reçu des plaintes dénonçant les conflits d’intérêts de certains de ses membres. « Le fait que la plainte est déposée par des membres de l’Autorité, – la lettre est envoyée sur papier à en-tête de l’APD –, montre qu’il y a au moins une réponse à apporter et une enquête à diligenter de notre côté », explique-t-il aux journalistes belges.

Dans un dossier récent, « Le Soir » a documenté les dérives de l’APD belge. Jeudi, nous rapportions que les lanceuses d’alerte, deux directrices de l’APD, Alexandra Jaspar et Charlotte Dereppe, faisaient l’objet de pressions.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct