Les Racines élémentaires de Leïla Slimani: «Je suis devenue féministe parce que j’ai vu des femmes refuser de se laisser traiter comme des paillassons»

«Le féminisme? J’aime la formule de Rebecca West: c’est refuser de se laisser traiter comme un paillasson.»
«Le féminisme? J’aime la formule de Rebecca West: c’est refuser de se laisser traiter comme un paillasson.»

entretien

Quelle histoire ! En sept ans à peine, et déjà une dizaine de livres à son actif, Leïla Slimani fait aujourd’hui partie des femmes de notre temps qui comptent. On célèbre le talent de la romancière, primée à 35 ans par le prix Goncourt (Chanson douce, en 2016). On loue le courage de la militante féministe. Et voilà qu’aujourd’hui, au détour d’un livre censé planter son décor nocturne dans un musée vénitien, l’on découvre la tragédie familiale de la jeune femme. De tout cela, de son attachement à ses racines marocaines, de l’héritage colonial, de son combat pour la liberté des femmes, de son amour des Lettres, de l’humiliation vécue par son père au crépuscule de sa vie, Leïla Slimani nous parle.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct