lesoirimmo

Conquête de Mars: des motivations qui sont aussi économiques et militaires

Conquête de Mars: des motivations qui sont aussi économiques et militaires
Polaris

En septembre 1962, le jeune président Kennedy promit la Lune à ses compatriotes, au sens figuré comme au sens propre. Il ne vivra pas assez longtemps pour savourer ce moment historique mais le 21 juillet 1969, la National Aeronautics and Space Administration réussit à faire débarquer Neil Armstrong, puis Buzz Aldrin, sur l’« astre mort », effaçant les prouesses que l’ennemi soviétique avait enchaînées jusqu’alors – premier satellite en orbite en 1957 (Spoutnik), premier un vol habité dans l’espace en 1961 (Youri Gagarine), etc.

Tout oppose Donald Trump et JFK mais en juillet 2019, soit un demi-siècle après la mission Apollo XI, le milliardaire républicain tenta de refaire le même coup, mais en visant cette fois Mars.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct