Athlétisme: tout le monde veut être une Cheetah

Paulien Couckuyt, Imke Vervaet, Hanne Claes et Camille Laus (de g. à dr.) ont ouvert la route des JO pour les Cheetahs en 2019, à Doha. Depuis lors, les places y sont devenues plus chères!
Paulien Couckuyt, Imke Vervaet, Hanne Claes et Camille Laus (de g. à dr.) ont ouvert la route des JO pour les Cheetahs en 2019, à Doha. Depuis lors, les places y sont devenues plus chères! - JIMMY BOLCINA/PHOTO NEWS.

Alors que l’on se comptera rapidement dans la plupart des épreuves, ce samedi, au hall d’athlétisme du Blocry, à Louvain-la-Neuve, pour une édition « Covid » des championnats de Belgique indoor qui fera date en étant réservée aux seules athlètes « sous statut », il risque d’y avoir un embouteillage sur 400 m féminin, avec pas moins de 8 filles au départ. À deux semaines de l’Euro en salle de Torun (5-7 mars), c’est comme si tout le monde sentait le besoin de se montrer pour faire (éventuellement) partie de l’équipe de relais, en passe de se qualifier.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct