«Si l’on veut stabiliser le pays, on a besoin d’un accord entre N-VA et PS en 2024»

Hatim Kaghat.
Hatim Kaghat.

Vous briguiez la vice-présidence de la N-VA, vous n’avez pas été élu – par les mandataires du parti –, quel était le sens de votre candidature ?

Nous connaissons une période difficile, il faut l’avouer. Nous devons être forts dans tous les domaines, économique, social, écologique, nous avons des personnalités de pointe pour cela, et je veux redéployer le parti le plus largement sur tous ces thèmes pour le booster. Avec, aussi, l’importance de la souveraineté, de l’identité, de l’immigration.

Vous parlez d’une « période difficile » pour la N-VA. A quels égards ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct