lesoirimmo

Vaccination: 2.000 médecins dénoncent les dérives graves en matière de vie privée

FRANCE-HEALTH-VIRUS-VACCINE
AFP

Après s’être concentrée sur les groupes dits « prioritaires », la campagne de vaccination rentrera d’ici peu dans sa phase 1B, celle qui concerne les plus de 65 ans et les personnes « à risques », présentant des comorbidités. La stratégie des autorités a été décrite dans un accord de coopération entre le fédéral et les entités fédérées. Dès lors que des données à caractère sensible doivent être échangées entre les différentes couches de la lasagne institutionnelle, une « supra-loi » de ce type est en effet nécessaire. Ce fut le cas pour le « tracing ». C’est le cas, à présent, pour la vaccination. Et à chaque fois, les dispositions en matière de respect de la vie privée ont été lourdement critiquées.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct