Navalny: marathon judiciaire pour le principal prisonnier politique de Russie

Navalny: marathon judiciaire pour le principal prisonnier politique de Russie
Photo News

La Russie doit être non seulement libre mais aussi heureuse. Elle le sera… » Au milieu de son marathon judiciaire, ce samedi 20 février, Alexeï Navalny a quitté ses registres habituels, entre tirades politiques et clins d’œil humoristiques, pour s’offrir quelques envolées, entre philosophie et religion. Depuis sa cage en verre où l’opposant au Kremlin de Vladimir Poutine a été deux fois de suite jugé en une seule journée, il a voulu parler bien au-delà du tribunal. « Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés », a-t-il lancé, citant la Bible. En face de lui, juge et procureur n’ont pas réagi.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct