Monarchie britannique: pourquoi Elizabeth II a «tué» Harry et Meghan

La famille royale britannique (la Reine, au centre, Meghan et Harry, à dr.) au balcon du palais de Buckingham, lors d’une cérémonie officielle en juillet 2018: une image qui appartient désormais au passé.
La famille royale britannique (la Reine, au centre, Meghan et Harry, à dr.) au balcon du palais de Buckingham, lors d’une cérémonie officielle en juillet 2018: une image qui appartient désormais au passé. - AFP

Elizabeth II déteste les mauvaises surprises. Lorsque la Reine a appris via une indiscrétion à la chaîne de télévision britannique ITV que Meghan et Harry avaient pré-enregistré leur interview à la prêtresse des « talk-shows » américains, Oprah Winfrey, le monarque n’avait pas d’autre choix que de couper le cordon ombilical entre la monarchie et le duc et la duchesse du Sussex. Dans cet entretien, qui doit être diffusé le 7 mars, le couple a, dit-on, réglé ses comptes publiquement avec le camp Windsor sur les circonstances de son abandon, début 2020, de ses obligations royales.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct