Tous les experts ne sont pas pour le déconfinement

Pour l’épidémiologiste de l’ULB, il serait bon de réajuster puisque la situation est plus favorable que prévu. Et malgré la présence des variants.
Pour l’épidémiologiste de l’ULB, il serait bon de réajuster puisque la situation est plus favorable que prévu. Et malgré la présence des variants. - BELGA

Du côté des conseillers du gouvernement, on dit une nouvelle fois son envie d’assouplir les mesures, mais on estime qu’il est encore un peu tôt pour ouvrir les vannes. « Concernant le vaccin, on avance, mais à ce stade, seules les maisons de repos sont protégées. Or, elles représentaient 15 à 20 % de la surcharge d’admission dans les hôpitaux, dit Yves Van Laethem, membre du groupe d’experts qui conseille le gouvernement (Gems). Cela signifie que le potentiel de nuisance du virus sur la capacité hospitalière reste à 80 %. » Ensuite, argumente l’expert, les chiffres demeurent actuellement sur un plateau.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct