Coronavirus: pression maximale pour entamer le déconfinement

C’est le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke qui tranchera. Mais lui, réclame trois semaines supplémentaires.
C’est le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke qui tranchera. Mais lui, réclame trois semaines supplémentaires. - Reuters.

Côté politique ? Pendant que les experts cogitent, se divisent (lire par ailleurs) et tentent d’échafauder un système qui objectiverait chemin faisant le lien entre, d’une part, la situation sanitaire, et, de l’autre, les possibilités de déconfinement par secteur d’activité (on parle d’un mystérieux « budget » avec des « points », autrement dit une sorte de « baromètre », souvenez-vous, comme on en avait beaucoup parlé fin 2020, puis plus du tout…), pendant ce temps, donc, les politiques, eux se prononcent très nombreux en faveur, entend-on, d’un « basculement » d’une « gestion de crise » à une « gestion des risques ». C’est là l’enjeu du prochain très attendu (ils l’ont tous été) Comité de concertation, qui se tiendra vendredi prochain, 26 février, réunissant responsables du gouvernement fédéral et des entités fédérées.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct