Yves Coppieters: «La situation est plus favorable que prévu»

Yves Coppieters: «La situation est plus favorable que prévu»
Reuters

Le monde politique se positionne progressivement en faveur de réouvertures, avec des accents divers et une prudence généralisée. Qu’en est-il des virologues ? Après s’être globalement rangés de longues semaines derrière la politique stricte, « protestante » sourit l’un d’eux, du gouvernement, des différences d’appréciation apparaissent.

« Je ne pense pas qu’il faut considérer les choses en noir ou blanc, affirme Yves Coppieters. Dans la culture ou les sports, il est possible de mettre en place un protocole pour un moindre risque, par exemple en réduisant le nombre de personnes pouvant accéder à une salle de cinéma, ou, comme on l’a fait pour les coiffeurs, en renforçant les mesures sanitaires des secteurs qu’on rouvre. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct