Standard: les piliers de Nicolas Raskin

PhotoNews
PhotoNews

À 16 ans et 352 jours, sous les couleurs de Gand, Nicolas Raskin était devenu le premier joueur du 21e siècle à fouler une pelouse de l’élite belge. Ce soir-là, le 10 février 2018 face à Saint-Trond, le Waremmien n’avait disputé que six petites minutes après avoir remplacé Yuya Kubo, mais il avait ouvert la voie à une génération aujourd’hui décomplexée, gonflée par les performances de Yari Verschaeren et Charles De Ketelaere notamment. Pourtant, ce n’est que cette saison que le blondinet liégeois a véritablement reçu le temps et l’espace de jeu nécessaires à l’expression de son talent. Peut-être trop jeune au moment de faire le grand saut, il a désormais atteint la pleine maturité avant même de souffler ses vingt bougies, ce mardi 23 février, en compagnie de son entourage.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct