Vaccination: un clivage nord-sud chez les médecins concernant la liste des patients à risque?

Vaccination: un clivage nord-sud chez les médecins concernant la liste des patients à risque?
Photo News.

La manière dont les autorités vont identifier les personnes à risque en vue de les inviter à se faire vacciner (phase 1B) continue à susciter des remous chez les médecins. Après les syndicats de médecins (Absym, Groupement belge des omnipraticiens) et la Société scientifique de médecine générale, c’était au tour ce week-end de Medispring, une coopérative regroupant 2.000 généralistes, de faire part de ses inquiétudes. Tous craignent que l’échange de données qui sera mis en place – les médecins seront chargés de signaler les patients à risque aux autorités via le Dossier médical informatisé – ne constitue une violation de la vie privée et du secret médical. Ils demandent des garanties sur la légalité du système, surtout depuis la publication d’un avis critique de l’Autorité de protection des données (APD) sur l’accord de coopération instituant l’échange de données.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct