Des actions à Neerpede en cas de défaite à Sclessin

Vincent Kompany, qui présente un bilan catastrophique de 48,7 % (38 points sur 78) depuis qu’il a enfilé le costume de T1 des Mauves, est-il sur un siège éjectable ? Fusant des bureaux de Neerpede, la question est un non catégorique. Les dirigeants anderlechtois, qui ont choisi Kompany plutôt que Vercauteren en août dernier, n’ont d’autre choix que de soutenir, envers et contre tout, l’ex-Diable rouge. Refusant de céder à la panique et s’efforçant de privilégier le long terme, ils restent convaincus que ce dernier a toutes les qualités pour réussir et ils entendent faire preuve de patience malgré ses erreurs de jeunesse. « En interne, le travail effectué pour redresser le club et la ligne de conduite sont exceptionnels et porteront leurs fruits tôt ou tard », se persuade-t-on à l’ombre de saint Guidon, où l’on n’oublie pas les critiques positives qui pleuvaient il y a deux semaines à peine après les trois succès de rang à Liège, à Genk et à l’Union.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct