Coronavirus: le moment où le risque d’une troisième vague diminuera fortement «n’est plus très loin»

Coronavirus: le moment où le risque d’une troisième vague diminuera fortement «n’est plus très loin»

Le moment où le risque d’une troisième vague diminuera fortement en Belgique n’est pas « demain ou la semaine prochaine » mais « il n’est plus très loin », a déclaré lundi le Premier ministre Alexander De Croo lors d’une conférence de presse. Lors de celle-ci, quatre scénarios basés sur des modélisations mathématiques des universités d’Anvers et d’Hasselt sur l’évolution des hospitalisations dans le pays en fonction du moment des assouplissements et de la contagiosité des variants ont été présentés. L’une des conclusions est qu’il faudra surveiller l’évolution des variants dans les trois à quatre prochaines semaines.

Selon les estimations actuelles, la contagiosité du variant britannique serait supérieure de 50 % par rapport aux souches traditionnelles du coronavirus, a souligné le professeur Nicolas Franco, chercheur en mathématique à l’UNamur. Cependant, cette estimation comporte encore « une grosse marge d’erreur ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct