«A aucun moment, les gens ne pourront choisir quel vaccin leur sera injecté», selon le chef de la taskforce vaccination

Le professeur Dirk Ramaekers, chef de la taskforce vaccination rappelle qu’«à aucun moment, les gens ne pourront choisir quel vaccin leur sera injecté».
Le professeur Dirk Ramaekers, chef de la taskforce vaccination rappelle qu’«à aucun moment, les gens ne pourront choisir quel vaccin leur sera injecté». - Photo News

Les personnes qui s’inscriront en ligne pour se faire vacciner, sauront à ce moment quel vaccin leur sera administré : Pfizer, Moderna ou AstraZeneca, indique mardi Het Nieuwsblad. Cela ne mènera pas à une sorte de « shopping au vaccin », estime le professeur Dirk Ramaekers, chef de la taskforce vaccination. « A aucun moment, les gens ne pourront choisir quel vaccin leur sera injecté ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct