Le vaccin CureVac testé sur 1.000 personnes chez Mensura, le service de prévention et de protection au travail

L’Université d’Anvers et les services de santé au travail Mensura et Cohezio lancent la phase finale de test du vaccin contre le coronavirus de la société biopharmaceutique allemande CureVac.
L’Université d’Anvers et les services de santé au travail Mensura et Cohezio lancent la phase finale de test du vaccin contre le coronavirus de la société biopharmaceutique allemande CureVac. - Reuters

L’Université d’Anvers et les services de santé au travail Mensura et Cohezio lancent mardi la phase finale de test du vaccin contre le coronavirus de la société biopharmaceutique allemande CureVac. Ainsi, 1.000 personnes seront testées chez Mensura. Cette étude, dite de phase 3, examine la sécurité et l’efficacité du vaccin.

Le professeur Pierre Van Damme, de l’Université d’Anvers, a fait appel à Mensura. Il s’agit d’une étude menée mondialement. Outre la Belgique, l’Argentine, le Pérou, l’Espagne, la France et les Pays-Bas participent à la phase de recherche.

En Belgique, un total de 2.000 participants seront testés. Ils se sont manifestés sur base volontaire. «Nous n’avons eu aucune difficulté à trouver des bénévoles. Mensura a, en effet, de nombreux contacts avec des entreprises et des employeurs», explique Dr. Kristel Knopps, médecin du travail chez Mensura.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct