Thierry Hellin ou l’insoutenable fragilité de l’être

« And now », dans  un accent venu du fin fond de la Wallonie,  accouche d’un  « Hainaut ».
« And now », dans un accent venu du fin fond de la Wallonie, accouche d’un « Hainaut ». - DR

Thierry Hellin est au stand-up ce que le clown blanc est au cirque : il est censé nous faire rire mais c’est finalement une insondable tristesse que dégage tout son être. Avec ses numéros d’humoriste qui virent en traversées d’équilibriste, le comédien belge nous rappelle que l’humour est la politesse du désespoir.

Tout a commencé début février sur YouTube. Costume noir et micro en pied sur une scène vide : le décorum classique du stand-up est planté. Même l’entrée en matière souscrit aux codes du genre : « And now, Ladies and Gentlemen… » Avec sa dégaine de neurasthénique contrarié, on pourrait croire à une « guest » apparition de Ricky Gervais sauf que son « And now », dans un accent venu du fin fond de la Wallonie, accouche d’un « Hainaut » en écho à cette pancarte qu’il tient sous le bras.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct